Simon & Jérôme: Making The Surrogacy Decision

The Decision is Made!

That’s it! You’ve been thinking about it for a long time and you’ve made the decision to start surrogacy abroad.

Before contacting the first people who will help you to dream of becoming parents, it’s important to:

– choose the country in which you will carry out the procedure (pay attention to choose a country where the procedure is well framed so as not to have surprises afterwards). We had the choice between Canada and the United States and we chose Canada to limit the language barrier, for its more altruistic laws on this and for financial reasons;

– think about the commitment because it is a life project life and a commitment over many years (it takes about an average of between a year and a half to three years from the start of the process to the birth of the baby);

– Check the budget required for the whole procedure. It takes about 80 000 euros for Canada and 100 000 euros for the USA if everything goes well during the procedure.

 

Once the above points are validated, you can contact the people who will help you in the steps and make your project a reality.

You must know that you will need several stakeholders including:

– an egg donor agency, which will put you in touch with a donor database and manage your donor’s payments through a trust account to which you will pay the money;

– an agency for the surrogate, which will put you in contact with surrogates and manage the expenses of your surrogate through a trust account. They will also be the psychological and administrative support for both the surrogate mother and the intended parents;

– a fertility clinic for all the medical procedures of the journey (psychological examinations, medical examinations, stimulation procedures, removal of eggs, fertilization, creation and conservation of embryos, embryo transfer …);

– a lawyer in the country chosen for the advice, drafting and negotiation of contracts with the donor mother and the surrogate mother. This lawyer will also mandate on his expenses an independent lawyer for the donor mother and a lawyer for the surrogate mother;

– a lawyer in the state of birth of the future baby for the administrative procedures (birth certificate, passport …);

– a lawyer in your country for return procedures and establishment of affiliation;

– an insurer to insure the future baby at birth against unexpected medical events;

– potentially a translator if you need support in the language of the country. Note that some contacts may speak your language or offer you a translator for specific meetings.

For the choice of different people, we advise you to get closer to parents who are in the process of surrogacy or who are already parents via this procedure.

You will probably find an association near you that groups these people and who can advise you, give you contacts and share their experiences with you. They will also be good at giving tips to reassure you during the procedure or to answer the questions that we all ask.

For our part, we have chosen as Egg Helpers and CFC agencies because they are the largest agencies in Canada, working in the same place and are therefore easily related, and because many parents have recommended them.

For the clinic, we chose CREATE in Toronto because we wanted to carry out the entire procedure in Canada and that this clinic was famous. You can also choose an agency in Canada and a clinic in the US, but be aware of the travel costs of your surrogate.

Moreover, we strongly advise you to launch all the steps and all the contacts at the same time to minimize the duration of the procedure. Indeed, some surrogates will be better able to match with you if you already have your embryos ready or if the creation is well advanced.

 

La Décision est Prise !

Ça y est ! Vous y avez longtemps réfléchi et vous avez pris la décision de vous lancer dans la procédure d’une gestation pour autrui à l’étranger.

 

Avant de contacter les premières personnes qui vont vous aider à concrétiser le rêver de devenir parents, il est important de :

  • choisir le pays dans le lequel vous allez réaliser la procédure (attention à choisir un pays où la procédure est bien encadrée pour ne pas avoir de surprises par la suite). Nous avions de notre côté le choix entre le Canade et les USA et Nous avons choisi le Canada d’une part pour limiter la barrière de langue, pour ses lois plus altruistes à ce sujet et d’autre part pour des raisons financières ;
  • réfléchir à la temporalité de l’arrivée du bébé car c’est un projet de vie et un engagement sur de nombreuses années (il faut compter environ en moyenne entre 1 an et demi et 3 ans entre le démarrage des démarches et la naissance du bébé) ;
  • vérifier le budget nécessaire pour l’ensemble de la procédure (il faut compter environ 80 000 euros pour le Canada et 100 000 euros pour les USA si tout se déroule bien pendant la procédure).

 

Une fois les points ci-dessus validés, vous pouvez prendre contact avec les personnes qui vont vous aider dans les démarches et concrétiser votre projet.

 

Il faut savoir qu’il vous faudra plusieurs intervenants et notamment :

  • une agence pour la mère donneuse d’ovocytes, qui vous mettra en relation avec une base de donnée de donneuses et gérera les défraiements de votre donneuse via un compte en fiducie sur lequel vous verserez l’argent ;
  • une agence pour la mère porteuse, qui vous mettra en relation avec des mères porteuses et gérera les défraiements de votre mère porteuse via un compte en fiducie. Elle sera également là en soutien psychologique et administratif à la fois à la mère porteuse et aux parents intentionnels ;
  • une clinique de fertilité pour toutes les démarches médicales de la procédure (examens psychologiques, examens médicaux, procédures de stimulations, retrait des ovules, fécondation, création et conservation des embryons, transferts des embryons…) ;
  • un avocat dans le pays choisi pour le conseil, la rédaction et la négociation des contrats avec la mère donneuse et la mère porteuse. Cet avocat mandatera également sur ses frais un avocat indépendant pour la mère donneuse et un avocat pour la mère porteuse ;
  • un avocat dans l’état de naissance du futur bébé pour les démarches administratives (acte de naissance, passeport…) ;
  • un avocat dans votre pays pour les procédures de retour et l’établissement de la filiation ;
  • un assureur pour assurer le futur bébé à la naissance contre les imprévus médicaux ;
  • potentiellement un traducteur si vous avez besoin de soutien dans la langue du pays. A noter que certains intervenants peuvent parler votre langue ou vous proposer un traducteur pour des réunions spécifiques.

 

Pour le choix de différentes personnes, nous vous conseillons de vous rapprocher de parents qui sont en cours de procédure de gestation pour autrui ou qui sont déjà parents via cette procédure.

 

Vous trouverez sans doute une association près de chez vous regroupant ces personnes et qui pourront vous conseiller, vous donner des contacts et partager leurs expériences avec vous. Ils seront aussi de bons conseils pour vous rassurer pendant la procédure ou pour répondre aux questions que l’on se pose tous.

 

De notre côté, nous avons choisi comme agences Egg Helpers et CFC car ce sont les plus grosses agences au Canada, qui travaillent au même endroit et sont donc en relation facilement et que plusieurs parents nous les ont recommandées.

 

Pour le clinique, nous avons fait le choix de CREATE à Toronto car nous voulions réaliser la totalité de la procédure au Canada et que cette clinique était réputée. Vous pouvez également faire le choix d’une agence au Canada et d’une clinique aux USA, mais attention aux coûts des voyages de votre mère porteuse.

 

Par ailleurs, nous vous conseillons fortement de lancer toutes les démarches et toutes les prises de contact en même temps pour minimiser la durée de la procédure. En effet, certaines mères porteuses seront plus aptes à matcher avec vous si vous avez déjà vos embryons prêts ou si la création est bien avancée.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *